La Convention Internationale des droits de l'enfant

Un texte d'une importance historique

Les droits de l'enfant ont été écrits pour la première fois dans un texte officiel le 20 novembre 1989. Ce texte s'appelle la Convention internationale des droits de l'enfant (CIDE). La Belgique et presque tous les autres pays du monde ont reconnu ce traité inspiré de la Déclaration universelle des droits de l'homme (de 1948) et de la Déclaration des droits de l'enfant (de 1959). Les États-Unis sont le seul pays à ne pas avoir reconnu ce traité historique. Le texte regroupe un certain nombre de règles que tout le monde devrait respecter: parents, enfants, enseignants, gouvernements, etc. Il constitue une étape importante dans l'histoire des droits de l'enfant.

Le texte officiel de la Convention

De quoi s'agit-il?

La Convention relative aux droits de l’enfant est extrêmement importante car elle

  • est juridiquement contraignante,
  • regroupe tous les droits,
  • considère les enfants comme un groupe séparé d'individus,
  • reconnaît les enfants en tant que participants à l'ensemble,
  • force les pays à appliquer les droits de manière proactive.

Le traité concerne les droits de l'enfant dans leur ensemble. Tous les droits des enfants sont d'égale importance et interdépendants. Le droit de décider de leur vie est défini dans la Convention relative aux droits de l'enfant.
Le traité comporte 54 articles:

  • Les articles 1 à 41 qui décrivent les droits des enfants et les obligations des États lorsqu'ils ratifient le traité.
  • Les articles 42 à 45 réglementent le contrôle du respect du traité.
  • Les articles 46 à 54 traitent de la mise en œuvre du traité.

La version simplifiée de la Convention

Liste des droits version simplifiée